Douleurs cou : Un guide complet pour soigner et comprendre une cervicalgie

Vous avez des douleurs au niveau des vertèbres cervicales ? Vous ne savez plus comment vous libérer de toutes vos douleurs au cou ? On vous propose alors d’en apprendre un peu plus sur le sujet de la cervicalgie.

Vous allez ainsi en apprendre plus sur la façon de comprendre la cervicalgie mais aussi de la traiter le mieux possible. Car oui, on sait que la douleur cou peut être réellement handicapante et gênante au quotidien.

Au point même de vous embêter dans la réalisation de toutes vos tâches du quotidien, notamment.

Ci-dessous, vous allez donc mieux comprendre la douleur au cou. Causes, facteurs, symptômes et traitements, vous allez tout savoir, de A à Z.

Qu’est-ce que les douleurs au cou ?

La douleur dans le cou, qu’il s’agisse d’une douleur au cou coté droit ou d’une douleur côté gauche, est une douleur qui peut se révéler être tout à fait gênante.

On ne sait jamais très bien quelles en sont les causes mais ça c’est l’objet du prochain chapitre, rassurez-vous.

Ressentir douleurs du cou, c’est le lot commun de beaucoup de gens de nos jours. Ce que l’on veut donc dire c’est que le mode de vie mais aussi souvent les postes de travail et les habitudes ne sont pas bonnes pour votre cou, votre nuque mais aussi ce que l’on appelle plus en détail les vertèbres cervicales.

Or, ressentir une douleur intense cou est possible de temps en temps mais cela ne doit pas devenir trop récurrent. Or, on va parler de cervicalgie dans les situations où la douleur dans le cou remonte dans la tête.

En effet, la définition d’une cervicalgie désigne réellement des maux de cou, au niveau des cervicales qui vont remonter jusqu’au front.

Vous allez donc avoir mal au crâne de façon globale, comme on peut le dire d’une façon populaire.

Quelles sont les causes d’une douleur au cou ?

Côté causes et facteurs, sachez qu’il y a plusieurs possibilités. En effet, on pense notamment à la possibilité tout simplement que votre lieu de travail ne soit pas adapté et plus particulièrement votre poste de travail.

Cela veut donc dire, signifie, que vous avez un bureau qui n’est peut-être pas assez grand, pas à la bonne hauteur. Pareil avec votre chaise. Il est important que vous ayez des accoudoirs pour reposer vos coudes mais aussi que la hauteur soit réglable.
 

Quels traitements pour soigner une cervicalgie ?

En cas de douleur intense au cou que faire ? On vous propose quelques solutions mais aussi des traitements symptomatiques.

  • Dans un premier temps, on ne peut que vous recommander de consulter un médecin afin de voir avec lui quelles sont les causes de votre cervicalgie.
  • En effet, il est notamment possible que vous ayez une sténose lombaire au niveau des vertèbres cervicales. Même si c’est assez rare chez les jeunes. En effet, il faut savoir que ce sont le plus souvent les personnes âgées (ou en tout cas celles qui souffrent d’arthrose) qui ont des problèmes de ce type au niveau du rachis. Parfois, c’est aussi potentiellement une scoliose cervicale. Bref, pour cela, vous allez donc voir qu’il est important de consulter un médecin afin de faire des examens.
  • Ensuite, si vous avez une réelle douleur qui devient handicapante, on peut alors vous dire qu’il est possible parfois que les médecins vous prescrivent ce que l’on appelle des antalgiques ou des antidouleurs. Le but ? Soulager vos douleurs et vous permettre de ne plus être handicapé par la souffrance.
  • Et ce d’autant plus que l’on sait que les maux de nuque remonte souvent vers la tête créant alors des maux de tête. Bref, ça va vous prendre toute la tête du cou au haut du front.
  • Le mieux pour soulager la douleur d’une cervicalgie et d’une douleur sur le cou et la nuque, c’est de faire des séances de kiné si vous savez que vous avez une tendance à développer une cervicalgie chronique notamment.
  • Sinon, on vous recommande de faire des activités sportives comme la natation, du Pilates ou encore du yoga. Le but apprendre une meilleure posture, vous musclez le dos en douceur et étendre votre cou et votre nuque (que l’on a tendance à concentrer en remontant trop les épaules vers le menton). En cas de douleur veine cou cote gauche, consultez un médecin.