Arthrose cervicale : Ce que vous devriez savoir pour comprendre et soigner une arthrose cervicale

Avez-vous déjà entendu parler de l’arthrose cervicale ? Peut-être que vous vous demandez ce que ça peut bien être ? En effet, on a pas toujours une idée très claire des noms des maladies et des affections qui se cachent derrière des noms compliqués.

Aussi, sachez qu’aujourd’hui, on vous propose d’en apprendre beaucoup plus sur le sujet de l’arthrose cervicale. Mais pas seulement, en effet, on va évidemment s’intéresser aussi aux arthrose cervicale symptômes.

Vous allez ainsi en apprendre beaucoup plus et ce, afin de vous permettre de comprendre ce qu’est l’arthrose cervicale mais aussi de savoir comment bien réagir.

Comment définir l’arthrose cervicale ?

L’arthrose c’est une maladie chronique évolutive qui va toucher les vertèbres et les articulations. Si vous souffrez d’arthrose cervicale, vous avez donc des douleurs dans le cou mais aussi des raideurs, et ce de plus en plus au fil des années.

Le problème c’est que liés à ces maux de cou vont apparaître des douleurs dans les épaules, voire le bras, mais aussi - tout bêtement - des céphalées (c’est-à-dire des maux de tête).

Maintenant que vous avez compris ce qu’était l’arthrose cervicale, on vous en dit plus sur les causes et les facteurs possibles de l’arthrose cou.
 

Quels sont les symptômes et causes de l’arthrose cervicale ?

Alors, si vous vivez avec ces raideurs et ces douleurs, on vous propose alors de faire le point sur les causes possibles.

Il semble important de vous dire que l’arthrose cervicale est plurielle. Vous pouvez être une femme, ou un homme, âgé(e) et avoir de l’arthrose dans le corps et aussi dans la nuque.

Ajoutons aussi que si vous avez un travail physique et que vous répétez les mêmes charges de façon répétitive.

Quels sont les traitements possibles pour soigner l’arthrose cervicale ?

  • Pour trouver contre l’arthrose cervicale traitement, il faut déjà diagnostiquer le mal et en identifier les causes. N’hésitez donc pas à consulter un médecin.
  • Côté literie, il est essentiel de bien choisir aussi bien son matelas que son oreiller afin de vous permettre d’avoir une bonne position du cou et de la nuque pendant votre sommeil.
  • Et comme vous allez passer un sacré bout de temps à dormir, autant vous dire qu’il est nécessaire de bien choisir le lieu et les conditions dans lesquelles vous allez dormir.
  • Éviter les douleurs dans la nuque, tenez-vous bien (même au bureau), étirez-vous et ne portez pas des charges trop lourdes (de façon répétée en tout cas).

En conclusion, l’arthrose cervicale peut toucher de nombreuses personnes. Surtout si vous avez une activité physique brutale. Mais aussi, si vous avez une tendance à ne pas bien vous tenir. Il est donc important de vous tenir bien droit(e), de ne pas trop contracter vos épaules et de les remettre en place.

Si vous travaillez devant un ordinateur, vous allez donc avoir besoin d’adapter votre poste de travail. Vous pouvez avoir deux écrans par exemple, mais aussi une chaise avec une hauteur réglable ainsi que des accoudoirs. Il est aussi possible d’avoir une souris avec un tapis ergonomique qui évite que vous ne posiez votre poignet d’une façon délétère.

Dans les cas où vous allez vivre des cas d’arthrose cervicale et vertiges, il est essentiel de consulter un avis médical le plus rapidement possible.

Existe-t-il des méthodes naturelles pour soigner une arthrose cervicale ?

Vous souffrez de douleurs au cou et vous êtes donc à la recherche d’une solution maison contre l’arthrose cervicale traitement naturel ?

On partage avec vous quelques remèdes de grand-mère ci-dessous.

Le mieux ? Un cataplasme à l’argile que vous allez positionner sur votre cou à l’aide d’un pansement.

Côté massage, on vous recommande un massage avec des huiles essentielles adaptées. On pense notamment à l’huile essentielle de romarin mais aussi de camphre voire même quelques gouttes d’huile essentielle de gaulthérie. Le mieux ? Prenez de l’huile naturelle et ajoutez-y quelques gouttes de l’huile essentielle choisie.

Si vous avez une douleur musculaire, on vous recommande de choisir une compresse chaude. Sinon, le froid peut tout à fait faire du bien et soulager. Attention, si vous avez un torticolis notamment, on vous recommande alors d’appliquer une compresse chaude.