Cervicalgie : les remèdes pour la soulager naturellement

La cervicalgie provoque une douleur intense au niveau du cou et, dans certains cas, une raideur de la nuque. En règle générale, cette douleur aiguë reste passagère, mais des remèdes simples permettent un soulagement naturel.

Comprendre la cervicalgie pour mieux la traiter

Comme son nom l’indique, la cervicalgie aiguë concerne les vertèbres cervicales, situées à l’extrémité haute de la colonne vertébrale et soutenant la tête. Comportant 7 vertèbres, le rachis cervical est une zone du corps amenée à subir de fortes pressions. Les muscles entourant les vertèbres cervicales assurent la souplesse de la tête, en facilitant les mouvements rotatifs. Chaque jour, nous tournons la tête des centaines de fois pour orienter notre regard. La cervicalgie peut survenir suite à un faux mouvement ou à de mauvaises postures.

Comment prévenir l’apparition de la cervicalgie ? Adopter de bonnes habitudes au quotidien permet d’éviter de souffrir de cervicalgie aiguë. La musculature cervicale doit être entretenue par des exercices physiques simples à réaliser deux à trois fois par semaine. Un kinésithérapeute pourra vous expliquer précisément les exercices adaptés. Une bonne posture sur son poste de travail ou au volant de la voiture est un moyen simple de limiter les risques d’être touché par une cervicalgie. Il est également recommandé de dormir sur un matelas ferme et d’utiliser un oreiller de qualité.

Raideur de la nuque, maux de tête : les symptômes de la cervicalgie

Quels sont les signes cliniques de la cervicalgie ? Une douleur vive au niveau du cou, accentuée par les mouvements de la tête, une raideur de la nuque, des maux de tête et des vertiges sont les symptômes les plus fréquents de la cervicalgie. Celle-ci peut apparaître soudainement – suite à une mauvaise posture durant la nuit, par exemple – et s’avérer assez handicapante au quotidien. Heureusement, dans la plupart des cas, les douleurs disparaissent rapidement, au bout de quelques jours, voire quelques semaines. Si la douleur ne s’estompe pas au bout de plusieurs jours, si la douleur irradie au niveau du bras (névralgie cervico-brachiale) ou si ces épisodes douloureux sont répétitifs, il est impératif de consulter un médecin.

Les techniques pour un soulagement naturel

Afin d’apaiser rapidement la douleur, les médecins procèdent souvent à la prescription d’anti-inflammatoires non stéroïdiens. Si vous supportez mal ce traitement médicamenteux ou en complément de celui-ci, vous pouvez recourir à des médecines douces, permettant de soulager naturellement la douleur.

L’acupression est une technique héritée d’une branche de la médecine chinoise, consistant à appliquer une pression sur des points stratégiques du corps humain, situés le long des méridiens de l’énergie. Ces points de pression stimulent la production et la libération d’endorphines, hormones antidouleur naturelles.

L’acupression est un bon moyen de traiter profondément la cervicalgie chronique, en apportant une détente profonde des muscles et des ligaments de la zone cervicale. L’utilisation d’un tapis d’acupression permet de bénéficier des bienfaits de cette méthode sans bouger de chez soi, à son rythme et ce, à raison de plusieurs séances hebdomadaires. Parmi les modèles de tapis et de coussin commercialisés, le Champ de Fleurs est une valeur sûre. En plus d’être efficace, ils sont entièrement fabriqués à partir de matériaux naturels (fibre de coco et lin).

Voir le site officiel 

coussin acupression champ de fleurs

Sources :
Comprendre la cervicalgie aiguë [Assurance Maladie]
https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/cervicalgie/definition-symptomes-causes

Comment ne pas avoir mal au cou ? [Assurance Maladie]
https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/cervicalgie/prevention