Tout savoir sur le torticolis

Vous vous réveillez avec une douleur aiguë au niveau du cou ? Vous souffrez très certainement d’un torticolis ! Bien qu’anodin, celui-ci peut être très douloureux et handicapant. Découvrez comment soigner un torticolis.


Qu’est-ce que le torticolis ?

Le plus souvent, le torticolis se manifeste brutalement au réveil. Cette douleur aiguë est majoritairement liée à une mauvaise position pendant la nuit. Mais le torticolis peut survenir à tout moment de la journée après un effort, par exemple, ou suite à une mauvaise position prolongée. Les personnes qui travaillent devant un ordinateur ou qui font de longs trajets en voitures sont susceptibles d’avoir plus facilement un torticolis. Le stress est également à compter parmi les facteurs de risque d’apparition du torticolis.

Bien que douloureux et handicapant, le torticolis n’est pas grave et il disparaît souvent tout seul au bout de quelques heures ou quelques jours. Néanmoins, si les douleurs du torticolis persistent, il peut s’agir d’un torticolis spasmodique, qui est une forme chronique du torticolis souvent lié à une autre pathologie.

L’origine d’un torticolis de longue durée peut être une cervicalgie chronique. La cervicalgie chronique se manifeste par des douleurs à cause de nerfs sortant des vertèbres cervicales qui se trouvent irrités. Les contractures du torticolis provoquent alors d’intenses douleurs. Quant au torticolis spasmodique, son origine exacte est encore méconnue. Il pourrait s’agir d’anomalies dans le système nerveux qui ont pour conséquences d’entraîner des contractions musculaires non voulues. Outre le torticolis spasmodique, on peut également parler de dystonie des muscles du cou qui peut être provoquée à la suite d’un accident, de la prise de médicaments neuroleptiques ou d’une maladie neurologique.

Torticolis : que faire ?

Lorsque l’on souffre d’un torticolis, n’importe quel geste du quotidien devient difficile voire dangereux, c’est le cas notamment de la conduite car vous ne pouvez pas tourner la tête aisément.

Si vous vous réveillez avec un torticolis, ne cherchez pas à forcer les mouvements qui vont aggraver les douleurs. Tentez de limiter au maximum les rotations et, si la douleur est trop importante, prenez un antidouleur qui vous permettra de vous soulager.

Pensez à la chaleur qui va permettre de détendre les muscles et donc d’apaiser vos douleurs. Vous pouvez donc poser une bouillotte chaude sur la zone douloureuse ou bien prendre un bain. Attention à ne pas mettre de froid sur votre cou, au risque d’avoir les muscles encore plus contractés. Un massage doux à l’aide d’une crème anti-inflammatoire est également bénéfique pour réduire les douleurs du torticolis.

Si votre torticolis est chronique, votre médecin traitant pourra vous prescrire un traitement médicamenteux à base d’anti-inflammatoires non stéroïdiens ou de benzodiazépines. Des séances de kinésithérapie sont également recommandées afin de détendre les muscles en profondeur.

Que votre torticolis soit aigu ou chronique, vous pouvez également soulager vos douleurs ou agir en prévention grâce au tapis d’acupression Champ de Fleurs. Ce tapis composé de picots va permettre de produire de l’endorphine afin de ressentir rapidement une sensation de détente et d’apaisement.

Le NeckTrack est également particulièrement recommandé pour soulager les douleurs liées au torticolis. Grâce à son dispositif de décompression et d’étirement des vertèbres cervicales fonctionnant à l’air, le NeckTrack permet d’améliorer l’afflux sanguin afin de soulager efficacement les douleurs localisées au niveau du cou.